Les polices de caractères en imprimerie

Mis à jour : juin 21

La typographie est un élément de conception graphique essentiel, elle est étroitement liée à l’histoire et à l’évolution de l’imprimerie. Les polices de caractères étaient autrefois moulées et fondues dans le plomb et utilisées par les imprimeurs. Il est préférable de travailler avec un gestionnaire de polices, mais quelques petites astuces vous permettront d’éviter les problèmes d’interprétation en impression.







Les polices automatiques


N’utilisez pas les polices automatiques (gras, italique, etc.) de votre logiciel de mise en page (généralement dans la barre de menu en haut, bouton servant à passer en italique ou en bold d’un simple clic), mais préférez les polices bold ou oblique appropriées, directement dans le choix de la police sélectionnée (police de caractère). Cela évitera l’interprétation et le mauvais aspect de la typographie lors de l’impression. Si vous avez un doute, produisez un PDF “ qualité imprimerie ”, il vous sera alors possible de contrôler l’apparence de vos textes tels qu’ils seront imprimés sur les presses.



La vectorisation




Les polices de caractère sont rattachées à des fichiers sources (True type font ; TTF, postcript ou encore OpenType), pour éviter tout problème d’interprétation de la police de caractères il est possible de casser ce lien, en vectorisant la police, c’est à dire la transformer en tracé vectoriel. Dans Illustrator et InDesign, sélectionnez vos textes, puis dans le menu “ Texte ”, choisissez “ Vectoriser ”. Attention dans Indesign, soyez vigilant, lors de la vectorisation, certains enrichissements (type soulignement, fi let de paragraphe, tableau, bloc avec fond coloré…) peuvent disparaître. Les textes groupés devront être dégroupés pour être vectorisés.



Les corps minimum


Pour répondre à des règles de lisibilité pour tous, le corps minimum est de 6pt mais dépend de la typographie, du type de produit et de la technique d’impression. Pour les cartes de visites et tous les petits formats, il est recommandé de ne pas descendre en dessous de 8pt. Si vous ajoutez des finitions, oubliez les polices trop fines, en particulier si elles doivent être recouvertes d’un vernis. Pour des produits de moyenne taille comme les brochures la préconisation est de 8pt et 10pt pour le texte courant, et pour le grand format, comme l’affichage il faudra partir d’une taille minimum de 20 pt. Pour les très grands formats (lettres, vinyle, bois, pvc) la taille s’exprime en mm et non plus en corps de texte (pt) et dépend du support. Se renseigner sur les contraintes techniques en amont de la création évite de recommencer ou d’augmenter le budget de réalisation à la fin du projet !



Comment gérer le symbole €




Pour imprimer correctement le symbole €, votre ordinateur doit posséder les polices sources. Aujourd’hui presque toutes les polices de caractères en possède un, vous pouvez le trouver dans les glyphes (Indesign ou illustrator). Il ne faut surtout pas taper le symbole € à partir de n’importe quelle police, ni sur la touche automatique de votre clavier car il risquerait de disparaître lors de l’impression. Vous pouvez également utiliser une police spécifique comme la Eurofont. Si ce symbole est présent dans votre PDF « qualité imprimerie », il le sera aussi sur la feuille imprimée quelle que soit la méthode que vous aurez employée pour le générer (les polices étant incorporées).



RETROUVEZ TOUS NOUS TUTORIELS SUR L'IMPRESSION ICI : https://www.imprimerie91.com/tutos



Boutique-imprimerie.com est un imprimeur implanté dans en Essonne 91 et dans les Hauts-de-Seine 92. Contactez-nous pour toutes questions techniques et conseils pour bien préparer vos fichiers avant impression et vous aider à comprendre le langage de l'imprimerie et de la communication.


Contactez-nous au 01 69 02 70 42 ou sur bienvenue@boutiqueimprimerie.com